TopHaut

GLOBELEQ and ABSA Successfully Refinances South African Renewable Plants

GLOBELEQ ET ABSA REFINANCENT AVEC SUCCÈS DES CENTRALES D’ÉNERGIES RENOUVELABLES SUD-AFRICAINES

LONDON/CAPE TOWN: 10 AUGUST 2021 – Globeleq, the leading independent power company in Africa, and Absa Bank, a leading financier in the renewable energy programme in South Africa, have completed the senior debt refinancing of three of Globeleq’s renewable power plants. The purpose of the refinancing is to enhance the projects’ capital structures, allowing for the release of value to shareholders and the reduction of the tariff to the national utility, and ultimately consumers in South Africa.

The tariff reductions will save the national utility more than ZAR 1 billion across the three assets over the remaining 12-year term of the power purchase agreements.  Absa Bank acted as the mandated lead arranger and sole underwriter of the c. ZAR 5.2 billion debt financing package.

This transaction will be the second refinancing of renewable assets under the Department of Mineral Resources and Energy’s (DMRE) Independent Power Producer Office (IPPO) Refinancing Protocol.  Globeleq hopes to eventually refinance the entire portfolio of assets it owns in South Africa.

Globeleq proactively engaged in June 2020 after the IPPO requested owners of the South African renewable Round 1-3.5 projects to consider participating in a voluntary refinancing programme and led the refinancing process on behalf of all its shareholders in the 138 MW Jeffreys Bay Wind Farm, 50 MW De Aar Solar and 50 MW Droogfontein Solar plants.

Mike Scholey, Globeleq CEO said: “Globeleq sees this transaction as enabling future secondary market debt, which in turn will stimulate new opportunities, jobs and contribute to the economic development of South Africa. We hope that other IPPs will look to do the same and reduce the cost of their power to Eskom.”

Apart from reducing wholesale electricity prices, the refinancing will unlock funds for the shareholders which, in turn, will encourage re-investment in the sector as well as accelerate equity distributions to the three community trust shareholders, enabling spend on high impact sustainable ventures.

Absa’s Johan Koorts, Resource & Project Finance Principal said “Absa Bank has been a major supporter of the South African renewable energy programme since its inception and has to date arranged financing for c. 3 gigawatts of projects across various bid windows. This transaction strongly demonstrates Absa’s ongoing commitment to the financing of clean energy and the acceleration of investments that make a sustainable impact on the communities we serve.”

Bernard Magoro, Head of the IPP Office said: “We wish to thank all parties for the commitment shown and the constructive way in which they approached this refinancing and hope that the successful conclusion thereof will lead to more IPPs taking comfort from the process and coming to the fore to participate in this initiative. The IPPO is proud to be part of this achievement.”

For more information, please contact Globeleq: Michael Ozersky | Michael.ozersky@globeleq.com | +44 203 823 5500 or Absa Group: Andile Makholwa | Andile.Makholwa@absa.africa | +27 72 576 1999

LONDRES/LE CAP : 10 août 2021 – Globeleq, l’un des principaux producteurs indépendants d’électricité en Afrique, et Absa Bank, groupe financier de premier plan dans le programme de développement des énergies renouvelables en Afrique du Sud, viennent de boucler le refinancement de la dette senior de trois des centrales d’énergies renouvelables de Globeleq. L’objectif du refinancement est d’améliorer la structure du capital des projets, ce qui permet de libérer de la valeur pour les actionnaires et de réduire le tarif de vente pour la société nationale d’électricité et donc pour les consommateurs sud-africains.

Les réductions tarifaires permettront à la société nationale d’électricité d’économiser plus d’un milliard de ZAR sur les trois actifs au cours des 12 années restantes des contrats d’achat d’électricité.  Absa Bank a agi en tant qu’arrangeur principal mandaté et unique souscripteur du prêt pour un montant d’environ 5,2 milliards de ZAR.

Cette transaction est le deuxième refinancement d’actifs renouvelables dans le cadre du protocole de refinancement de l’Independent Power Producer Office (IPPO) du Department of Mineral Resources and Energy (DMRE).  Globeleq espère refinancer à terme l’ensemble du portefeuille d’actifs que la société possède en Afrique du Sud.

Globeleq s’est engagé de manière proactive depuis juin 2020, après que l’IPPO a demandé aux propriétaires des projets renouvelables sud-africains lauréats des appels d’offres 1-3.5 d’envisager de participer à un programme de refinancement volontaire, et a dirigé le processus de refinancement au nom de tous ses actionnaires dans la centrale éolienne de 138 MW de Jeffreys Bay, et dans les centrales solaires photovoltaïques de 50 MW chacune de De Aar Solar et Droogfontein Solar.

Mike Scholey, le PDG de Globeleq, a déclaré : « Globeleq considère que cette transaction permet de stimuler le marché secondaire, lequel favorisera à son tour de nouvelles opportunités, des emplois, et contribuera au développement économique de l’Afrique du Sud. Nous espérons que d’autres IPP chercheront à faire de même et à réduire le coût de leur électricité pour Eskom. »

Outre la réduction des prix de gros de l’électricité, le refinancement permettra de débloquer des fonds pour les actionnaires, ce qui encouragera le réinvestissement dans le secteur et accélérera les distributions de fonds propres aux trois actionnaires du fonds communautaire, permettant ainsi des dépenses sur des projets durables à fort impact.

Johan Koorts, directeur du financement des ressources et des projets d’Absa, a déclaré : « La banque Absa est l’un des principaux acteurs du programme sud-africain d’énergies renouvelables depuis sa création et a organisé à ce jour le financement d’environ 3 GW de projets à travers différents appels d’offre. Cette transaction montre clairement l’engagement continu d’Absa en faveur du financement des énergies propres et de l’accélération des investissements ayant un impact durable sur les communautés que nous servons. »

Bernard Magoro, chef du bureau IPPO, a déclaré : « Nous tenons à remercier toutes les parties pour l’engagement dont elles ont fait preuve et pour la manière constructive dont elles ont abordé ce refinancement. Nous espérons que la réussite de cette opération permettra à d’autres producteurs indépendants d’avoir confiance dans le processus et les incitera à participer à cette initiative. L’IPPO est fière de participer à cette réalisation. »