TopHaut

Mozambique’s Paris-aligned Temane Power Project Reaches Financial Close

LE PROJET ÉNERGÉTIQUE DE TEMANE AU MOZAMBIQUE, ALIGNÉ SUR L'ACCORD DE PARIS, ARRIVE À LA CLÔTURE FINANCIÈRE

MAPUTO: 08 December 2021: Globeleq, Africa’s leading independent power company and its partners, Electricidade de Moçambique, E.P. (EDM) and Sasol, have announced financial close of the Central Termica de Temane power project (CTT).

Debt financing of the US$652.3 million project is being provided by IFC, together with its “B” loan participants FMO and Emerging Africa Infrastructure Fund (together US$253.5 million), US International Development Finance Corporation (DFC) (approximately US$191.5 million) and the OPEC Fund for International Development (OPEC Fund) (US$50 million). The Multilateral Investment Guarantee Agency (MIGA) has provided up to $251.3 million in political risk insurance to the private sector equity investors.

Located at Temane in Inhambane Province, CTT consists of a 450 MW gas-fired power plant which will supply power to EDM under a 25-year tolling agreement. CTT is expected to provide electricity to meet the demand of 1.5 million households and will contribute about 14% of the electricity supply capacity available to meet demand in Mozambique.

The project is aligned with the Paris Agreement and will support Mozambique’s longer-term sustainable energy transition to net-zero by 2050. CTT’s flexible technical and commercial configuration allows for a variable supply of baseload and dispatchable power and will deliver complementary power so that Mozambique can maximise renewable energy generation projects on its grid and pursue lower carbon energy development.  In addition, the Siemens SGT-800 turbines chosen for the plant can be upgraded to handle high hydrogen content, further reducing the plant’s carbon impact.

CTT also anchors a new 563 km high-voltage transmission line (the Temane Transmission Project (TTP)) and secures the first phase of the interconnection of the southern grid to the central and northern grids of Mozambique.  This will establish a corridor of electrification and ensure a more stable and secure grid and enable the connection of future renewable generation projects. The TTP is owned by EDM and will be funded using grant and concessional finance provided by the World Bank, Africa Development Bank, Islamic Development Bank, OPEC Fund and the Norwegian Government.  Together, the entire value chain (gas development, gas fired power plant and transmission infrastructure) will see an investment of more than US$2 billion.

“This pioneering project has the potential to deliver significant economic and social benefits by helping meet Mozambique’s growing demand for power, support the country’s economic recovery and the region’s energy transition. This is our third power investment in Mozambique, and we remain committed to supporting the sustainable development of the country’s electricity sector”, said Linda Munyengeterwa, IFC’s Regional Industry Director for Infrastructure, Middle East & Africa.

DFC financing for this project will support people and businesses throughout Mozambique by reducing the cost of electricity and increasing generation. These are important development gains that will spur further economic development in communities across the country.

Abdulhamid Alkhalifa, Director General of the OPEC Fund said: “The OPEC Fund supports the development of the Temane power plant, as well as the complementary transmission infrastructure through its private and public sector loan facilities. Our assistance reflects our commitment to the Sustainable Development Goal 7- Affordable and Clean Energy. Once completed, Temane will increase the supply of efficient and affordable energy to households, businesses, and industries, contributing to social and economic development in Mozambique and the region.”

The Minister of Mineral Resources and Energy, Hon. Ernesto Max Elias Tonela confirmed: “As a country that is at risk from the worst effects of climate change, our government fully supports the Paris Agreement.  We are working on our long-term decarbonization plans in line with that Agreement and CTT is fully in line with our transition which also includes developing hydro, solar and wind projects.”

The project will be built by the Spanish contractor TSK, utilising efficient and well-proven Siemen’s gas turbine technology. TSK has extensive experience in designing and constructing similarly sized combined-cycle power plants and will leverage their in-country construction experience during the 34-month construction period. CTT is expected to generate around 830 jobs during construction and 90 permanent jobs during operations. This excludes engineering and other work performed off-site. Mozambicans will be prioritized for jobs during both construction and operations. It is estimated that the project will support the creation of 14,000 indirect jobs and livelihoods when it becomes operational in 2024.

Mike Scholey, CEO of Globeleq, indicated: “Globeleq is committed to supporting the Government’s aim of achieving universal electricity access by 2030 and positively impacting the regional energy landscape. The Government of Mozambique, through EDM, is a strategic partner for Globeleq as we grow to develop other projects in renewables, such as the Cuamba solar and battery project and other wind and solar developments underway.”

EDM’s Chairman, Marcelino Gildo Alberto, believes that “a new phase is now opening in the energy sector, with EDM leading the way in the processes of generating increasingly cleaner electricity to promote the country’s industrialisation and export to the regional market.”

Priscillah Mabelane, Executive Vice President for Sasol’s Energy’s Business said: “Sasol is proud to partner with EDM and Globeleq in this exciting Temane project, which will create jobs, enable sustainable and lower carbon energy supply and long-lasting in-country benefits. She added: “Sasol is committed to a meaningful contribution towards the development Mozambique.”

CTT is expected to provide first power in 2024.

MAPUTO : 08 décembre 2021 : Globeleq, leader indépendant de l’électricité en Afrique et ses partenaires, Electricidade de Moçambique, E.P. (EDM) et Sasol, ont annoncé la clôture financière du projet électrique Central Termica de Temane (CTT).

Le financement par emprunt du projet de 652,3 millions de dollars américains est assuré par la SFI, en collaboration avec ses participants au prêt « B » FMO et Emerging Africa Infrastructure Fund (ensemble 253,5 millions USD), la Société Américaine de Financement du Développement International (US International Développement Finance Corporation-DFC) (environ 191,5 millions de USD) et le Fonds de l’OPEP pour le Développement International (Fonds de l’OPEP) (50 millions de USD). L’Agence Multilatérale de Garantie des Investissements (Multilateral Investment Guarantee Agency-MIGA) a fourni jusqu’à 251,3 millions USD d’assurance contre les risques politiques aux investisseurs en capital-investissement du secteur privé.

Situé à Temane dans la province d’Inhambane, CTT est composé d’une centrale électrique au gaz de 450 MW qui fournira de l’électricité à EDM dans le cadre d’un accord de façonnage de 25 ans. CTT devrait fournir de l’électricité pour répondre à la demande de 1,5 million de foyers et contribuera à environ 14 % de la capacité d’approvisionnement en électricité disponible pour répondre à la demande au Mozambique.

Le projet est aligné sur l’Accord de Paris et soutiendra la transition énergétique durable à plus long terme du Mozambique vers la neutralité carbone d’ici 2050. La configuration technique et commerciale flexible de CTT permet une alimentation variable en énergie de base et distribuable et fournira une énergie complémentaire afin que le Mozambique puisse maximiser les projets de production d’énergie renouvelable sur son réseau et poursuivre le développement d’énergies à faible émission de carbone. De plus, les turbines Siemens SGT-800 choisies pour la centrale peuvent être mises à niveau pour gérer une teneur élevée en hydrogène, réduisant ainsi davantage son impact carbone.

CTT ancre également une nouvelle ligne de transport à haute tension de 563 km (le Temane Transmission Project (TTP)) et sécurise la première phase de l’interconnexion du réseau sud avec les réseaux central et nord du Mozambique. Cela permettra d’établir un couloir d’électrification, assurera un réseau plus stable et plus sûr et permettra la connexion de futurs projets de production d’énergie renouvelable. Le TTP appartient à EDM et sera financé à l’aide de subventions et de financements concessionnels fournis par la Banque Mondiale, la Banque Africaine de Développement, la Banque Islamique de Développement, le Fonds OPEP et le gouvernement Norvégien. Ensemble, la totalité de la chaîne de valeur (développement du gaz, centrale électrique au gaz et infrastructure de transmission) verra un investissement de plus de 2 milliards de dollars US.

« Ce projet pionnier a le potentiel de générer des avantages économiques et sociaux importants en aidant à répondre à la demande croissante d’électricité du Mozambique, à soutenir la reprise économique du pays et la transition énergétique de la région. Il s’agit de notre troisième investissement dans l’électricité au Mozambique, et nous restons déterminés à soutenir le développement durable du secteur électrique du pays », a déclaré Linda Munyengeterwa, Directrice Régionale d’IFC de l’Industrie pour les Infrastructures, le Moyen-Orient et l’Afrique.

Le financement DFC pour ce projet soutiendra les personnes et les entreprises dans tout le Mozambique en réduisant le coût de l’électricité et en augmentant la production. Il s’agit d’importants gains de développement qui stimuleront le développement économique des collectivités de tout le pays.

Abdulhamid Alkhalifa, Directeur Général du Fonds OPEP a déclaré : « Le Fonds OPEP soutient le développement de la centrale électrique de Temane, ainsi que l’infrastructure de transport complémentaire par le biais de ses facilités de prêt aux secteurs privé et public. Notre aide reflète notre engagement envers l’Objectif de Développement Durable 7 – De l’Énergie Abordable et Propre. Une fois terminée, Temane augmentera l’approvisionnement d’une énergie efficace et abordable pour les ménages, les entreprises et les industries, contribuant ainsi au développement social et économique du Mozambique et de la région ».

Le Ministre des Ressources Minérales et de l’Énergie, l’Honorable Ernesto Max Elias Tonela a confirmé : « En tant que pays menacé par les pires effets du changement climatique, notre gouvernement soutient totalement l’Accord de Paris. Nous travaillons sur nos plans de décarbonisation à long terme conformément à cet accord et CTT s’inscrit pleinement dans notre transition qui comprend également le développement de projets hydroélectriques, solaires et éoliens ».

Le projet sera construit par l’entrepreneur espagnol TSK, en utilisant la technologie efficace et éprouvée de turbine à gaz de Siemens. TSK possède une vaste expérience dans la conception et la construction de centrales électriques à cycle combiné de taille similaire et tirera parti de son expérience de construction dans le pays au cours de la période de construction de 34 mois. CTT devrait générer environ 830 emplois pendant la construction et 90 emplois permanents pendant l’exploitation. Cela exclut les travaux d’ingénierie et autres travaux effectués hors site. Les Mozambicains seront prioritaires pour les emplois pendant la construction et les opérations. On estime que le projet soutiendra la création de 14 000 emplois indirects et autres lorsqu’il deviendra opérationnel en 2024.

Mike Scholey, PDG de Globeleq, a déclaré : « Globeleq s’engage à soutenir l’objectif du gouvernement d’atteindre l’accès universel à l’électricité d’ici 2030 et d’avoir un impact positif sur le paysage énergétique régional. Le gouvernement du Mozambique, par le biais d’EDM, est un partenaire stratégique pour Globeleq alors que nous nous développons pour produire d’autres projets dans les énergies renouvelables, tels que le projet solaire et de batterie de Cuamba et d’autres développements éoliens et solaires en cours ».

Le Président d’EDM, Marcelino Gildo Alberto, estime qu’une nouvelle phase s’ouvre dans le secteur de l’énergie, avec EDM en tête des processus de production d’électricité de plus en plus propre pour promouvoir l’industrialisation du pays et l’exportation vers le marché régional”.

Priscillah Mabelane, Vice-Présidente Exécutive des Activités Énergétiques de Sasol, a déclaré : « Sasol est fier de s’associer à EDM et Globeleq dans le cadre de ce projet passionnant de Temane, qui créera des emplois, permettra un approvisionnement énergétique durable et à faible émission de carbone et des avantages durables dans le pays ». Elle a ajouté : « Sasol s’est engagé à apporter une contribution significative au développement du Mozambique ».

CTT devrait commencer à fournir la première puissance en 2024.