TopHaut

Globeleq focuses on local education

Globeleq se concentre sur l'éducation de la communauté

Globeleq Building a brighter future in Béago

Children at the primary school in the village of Béago, on the outskirts of Côte d’Ivoire’s commercial capital, Abidjan, have more space to learn in, thanks to the new classrooms built by Azito Operations and Management (Azito O&M).

The building, inaugurated on 9 February, is not the first to be built as part of Azito’s social responsibility programme.

A long-term project

In 2013, the power plant renovated two of the school’s existing buildings and last year completed the construction of two new buildings and the principal’s office.

A representative of the Minister of Education, Mea Kouadio, said the ministry was grateful for the extra classrooms which will not only create a better environment for both teachers and the children, but will also allow the school to enrol more pupils.

Improved results

The project’s positive impact goes way beyond just that. Graduation rates at the school have increased from 49,36 % in 2012 to 95 % in 2015.
By providing better facilities and resources, the number of students in the school has grown from 380 students to 519 in the past three years.

Globeleq construit un avenir meilleur à Béago

Les enfants de l’école primaire du village de Béago, à la périphérie de la capitale commerciale de la Côte d’Ivoire, Abidjan, ont plus d’espace pour être éduqués grâce aux nouvelles salles de classe construites par Azito
Operations and Management (Azito O & M).

Le bâtiment inauguré le 9 février n’est pas le premier à être construit dans le cadre du programme caritatif et social d’Azito.

Un projet à long terme

En 2013, la centrale avait rénové deux des bâtiments existants de l’école et l’année dernière, Azito a mené la construction de deux nouveaux bâtiments et du bureau du directeur.

Un représentant du ministre de l’Éducation, Mea Kouadio, a officiellement exprimé sa reconnaissance pour les salles de classe supplémentaires qui permettront non seulement de créer un meilleur environnement pour les enseignants et les enfants, mais qui vont aussi permettre à l’école d’accueillir plus d’élèves.

Des résultats améliorés

Le projet a des conséquences positives puisque les taux de succès à l’école sont passés de 49,36% en 2012 à 95% en 2015.
En offrant de meilleures installations et de meilleures ressources, le nombre d’élèves de l’école est passé de 380 élèves à 519 au cours des trois dernières années.