TopHaut

Mozambique Government Celebrates Securing of Funding for Temane Regional Energy Project

Le gouvernement du Mozambique se félicite de l'obtention d'un financement pour le projet énergétique régional de Temane

MAPUTO:  28 August 2019: Representatives from the Government of Mozambique, Electricidade de Moçambique (EDM) and its project partners in the Temane Regional Electricity Project (TREP), Globeleq, eleQtra and Sasol, celebrated the agreement of various grants, loans and guarantees making up the funding required for the transmission line and substation components of the TREP as agreed with a group of development financing institutions, including the World Bank, the Government of Norway (through the Norwegian Trust Fund managed by the World Bank), Islamic Development Bank, African Development Bank and the OPEC Fund for International Development (OFID).  The Development Bank of Southern Africa is currently finalizing its financing agreements with the Government.

The TREP is a priority project for the Government as it seeks to create a unified electricity grid and improve the country’s energy security.  TREP involves the construction of a 400kV high voltage transmission line, stretching from Vilanculos to Maputo, along with three new substations at Vilanculos, Chibuto and Matalane and upgrades to the Maputo substation.  The transmission line will then connect to the new 420 MW gas-fired power plant to be constructed at Temane, for which a separate financing process is currently underway.  Gas will be supplied by Sasol and ENH from the PSA gas field and electricity will be sold to EDM under a 25 year tolling agreement.

Together, the power plant and transmission line will bring in US$1.4 billion in new investment into the Mozambican power sector.  The total funding facility of nearly US$543 million for the transmission line and related substations (the Temane Transmission Project), includes a US$300 million grant from the World Bank; a US$24 million grant from the Norwegian Trust Fund; a further US$33 million grant provided by the African Development Bank; a US$99.7 million lease and loan through the Islamic Development Bank; and a contribution from OFID of US$36 million.

The total funding facility is expected to include a US$50 million loan from the Development Bank of Southern Africa (DBSA) in partnership with the European Union through its Infrastructure Investment Programme South Africa (IIPSA). The DBSA’s loan facility was approved by its Board of Directors, with the funding agreements currently being under negotiation and finalisation. In addition, the World Bank has also committed a guarantee of US$120 million in support for the wider TREP project.

The World Bank Country Director for Mozambique, Mark Lundell commented on behalf of all of the participating DFI’s involved with the project’s funding: “It is fundamental to developing the Mozambican domestic power system, expanding energy access, and ensuring the secure, affordable, and sustainable power supply that is one of the key drivers of Mozambique’s economic and social development.”

“We are extremely pleased to be working with the Government and our partners, EDM and Sasol, on the Temane project,” commented Globeleq’s CEO, Paul Hanrahan, speaking on behalf of the Temane Energy Consortium which is developing the Temane power plant.  “Securing the financing agreements for the transmission portion of the project builds incredible confidence amongst private investors.  The Temane power plant will provide reliable base load power at an extremely competitive price for the benefit of the people of Mozambique.”

EDM’s Chairman, Aly Sicola Impija, said, “Signing of these financing agreements represents a significant step forward in realising this important project, thereby contributing to the Government’s goals of universal access by 2030 and positioning of Mozambique as a regional energy hub.”

Sasol’s Managing Director for Mozambique, Ovidio Rodolfo, added “Sasol is committed to contributing meaningfully to the industrialisation ambitions of Mozambique.  We celebrate the success in securing financing support for the transmission portion of TREP and are proud to be working with our partners, EDM and the Globeleq consortium in realizing this important initiative.”

MAPUTO :  mercredi 28 août 2019. Des représentants du gouvernement du Mozambique, d’Electricidade de Moçambique (EDM) et de ses partenaires du projet régional d’électricité de Temane (TREP), Globeleq, eleQtra et Sasol, ont célébré l’accord de diverses subventions, des prêts et des garanties constituant le financement requis pour les composantes lignes de transport et postes du TREP, comme convenu avec un groupe d’institutions de financement du développement, notamment la Banque mondiale, le Gouvernement norvégien (par l’intermédiaire du Fonds fiduciaire norvégien géré par la Banque mondiale), la Banque islamique de développement, la Banque africaine de développement et le Fonds OPEP pour le développement international (OFID).  La Banque de développement de l’Afrique australe finalise actuellement ses accords de financement avec le Gouvernement.

Le TREP est un projet prioritaire pour le Gouvernement, car il vise à créer un réseau électrique unifié et à améliorer la sécurité énergétique du pays.  TREP comprend la construction d’une ligne de transport à haute tension de 400 kV, de Vilanculos à Maputo, ainsi que trois nouveaux postes à Vilanculos, Chibuto et Matalane et la modernisation du poste de Maputo.  La ligne de transport sera ensuite raccordée à la nouvelle centrale au gaz de 420 MW qui sera construite à Temane, pour laquelle un processus de financement distinct est actuellement en cours.  Le gaz sera fourni par Sasol et ENH à partir du gisement de gaz PSA et l’électricité sera vendue à EDM dans le cadre d’un contrat de tolling de 25 ans.

Ensemble, la centrale électrique et la ligne de transport d’électricité apporteront 1,4 milliard de dollars américains de nouveaux investissements dans le secteur mozambicain de l’électricité.  La facilité de financement totale de près de 543 millions de dollars EU pour la ligne de transport et les sous-stations connexes (le Projet de transport de Temane) comprend un don de 300 millions de dollars EU de la Banque mondiale, un don de 24 millions de dollars EU du Fonds fiduciaire norvégien, un don supplémentaire de 33 millions de dollars EU accordé par la Banque africaine de développement, un bail et un prêt de 99,7 millions de dollars EU par la Banque islamique de développement et une contribution de l’OFID de 36 millions de dollars EU.

La facilité de financement totale devrait comprendre un prêt de 50 millions de dollars EU de la Banque de développement de l’Afrique australe (DBSA) en partenariat avec l’Union européenne dans le cadre de son Programme d’investissement dans les infrastructures en Afrique du Sud (IIPSA). La facilité de prêt de la DBSA a été approuvée par son conseil d’administration, les accords de financement étant en cours de négociation et de finalisation. En outre, la Banque mondiale a également engagé une garantie de 120 millions de dollars pour soutenir le projet TREP dans son ensemble.

Le directeur de pays de la Banque mondiale pour le Mozambique, Mark Lundell, a commenté au nom de toutes les IFD participantes impliquées dans le financement du projet : “Il est fondamental pour le développement du réseau électrique national mozambicain, l’élargissement de l’accès à l’énergie et la garantie d’un approvisionnement en électricité sûr, abordable et durable, qui est l’un des principaux moteurs du développement économique et social du Mozambique”

“Nous sommes extrêmement heureux de travailler avec le gouvernement et nos partenaires, EDM et Sasol, sur le projet Temane “, a déclaré Paul Hanrahan, PDG de Globeleq, au nom du Temane Energy Consortium qui développe la centrale de Temane.  “Sécuriser les accords de financement pour la partie transport du projet renforce la confiance des investisseurs privés.  En travaillant ensemble, nous sommes convaincus que le projet fournira de l’électricité de charge de base à un prix extrêmement compétitif pour le bénéfice de la population du Mozambique. »

Le président de l’EDM, Aly Sicola Impija, a déclaré, « La signature du JDA amendé représente une étape importante dans la consolidation du partenariat d’EDM avec le consortium Globeleq et dans la réalisation du projet CTT important, contribuant ainsi à la poursuite des objectifs gouvernementaux de l’accès universel d’ici 2030 et au positionnement du Mozambique, comme un hub régional de l’énergie. »

Gérant de Sasol pour le Mozambique, Ovidio Rodolfo, a déclaré, « Sasol s’est engagée à contribuer de façon significative aux ambitions d’industrialisation du Mozambique.  Nous célébrons le succès de l’obtention d’un soutien financier pour le volet transport du TREP et nous sommes fiers de travailler avec nos partenaires, EDM et le consortium Globeleq à la réalisation de cette importante initiative”